Ypsilon éditeur Littérature
Ypsilon éditeur La bibliothèque typographique
Ypsilon éditeur Ymagier

Victoria Théodorou

Née à Hania en 1926.
De père serbe iconographe et de mère crétoise, elle prit part très jeune (16 ans) à la Résistance dans les rangs de l'EPON (Jeunesses de l'EAM), et fut déportée à Chios, Trikéri et Makronissos de 1948 à 1952.
Elle s'exprima ainsi, lors d'un entretien, sur sa « vie poétique » au camp : « Les sentiments, la Pensée, l'imagination, la mort imminente, les blessures physiques et les traumatismes psychiques, le désespoir, engendrent des rêves et des attentes de délivrance. Les souvenirs se renforcent. La nature et ses saisons, le ciel nocturne, la mer démontée compatissante, sont des sources de poésie. Les poèmes de Solomos circulaient clandestinement dans le camp ainsi que ceux de Nazim Hikmet ou Gabriel Péri. Ritsos écrivait des vers. Et nous, nous envoyions secrètement des mémorandums à la colère des femmes du monde entier. » (in Altermed, n°2, 2008)
Elle a dirigé la publication du recueil de témoignages Camps pour femmes, écrit douze recueils de poésie et quatre ouvrages en prose.

Chez Ypsilon

Yannis Ritsos & Aris Alexandrou & Tassos Livaditis & <br>Titos Patrikios & Ménélaos Loudémis & Victoria Théodorou & Dimitris Doukaris & Leftéris Raftopoulos & Manolis Kornilios & Kostas Kouloufakos & Tzavalas Karoussos <br> L'amertume et la pierre
Yannis Ritsos & Aris Alexandrou & Tassos Livaditis &
Titos Patrikios & Ménélaos Loudémis & Victoria Théodorou & Dimitris Doukaris & Leftéris Raftopoulos & Manolis Kornilios & Kostas Kouloufakos & Tzavalas Karoussos

L'amertume et la pierre
Poètes au camp de Makronissos
1947-1951



choix, traduction et postface de Pascal Neveu
préface de Dominique Grandmont
illustrations de Yorgos Farsakidis

19 €

Voir le livre en détail »