Ypsilon éditeur Littérature
Ypsilon éditeur La bibliothèque typographique
Ypsilon éditeur Ymagier

Vladimir Maïakovski

Vladimir Maïakovski – poète et révolutionnaire russe –
est né en 1893 à Baghdati en Géorgie et mort suicidé en 1930 à Moscou.

Je ne t’ai pas connu dans ta gloire,
Je me souviens seulement de tes fougueux débuts,
J’ai, peut-être, maintenant, le droit
De me souvenir d’un jour des temps anciens.
Combien tes poèmes devenaient plus sonores
Les voix nouvelles, alors, fourmillaient.
Les jeunes bras n’étaient pas paresseux
Tu édifiais des échafaudages redoutables.
Tout ce que tu touchais se transformait.
Ce que tu détruisais, se détruisait.
Chaque mot claquait comme un verdict.
Seul, et souvent mécontent, impatient,
Tu pressais ton destin, tu savais
Que, libre et joyeux, tu allais commencer
Le grand combat. On entendait déjà
Le bourdonnement de la marée haute,
Comme en écho, et quand tu lisais pour nous,
La pluie louchait de ses yeux en colère,
Tu te disputais violemment avec la ville.
Et le nom qu’on ne connaissait pas encore
A jailli comme un éclair dans la salle étouffante
Pour, aujourd’hui, appartenir à tout le pays Et sonner comme un signal de bataille.

(Anna Akhmatova, « Maïakovski 1913 », 3-10 mars 1940.
Traduction d’Henri Deluy)

Chez Ypsilon

Vladimir Maïakovski Le cheval de feu
Vladimir Maïakovski
Le cheval de feu

Illustrations de Lidia Popova


Traduction et note de Jean-Baptiste Para

13 €

Voir le livre en détail »