Ypsilon éditeur Littérature
Ypsilon éditeur La bibliothèque typographique
Ypsilon éditeur Ymagier

Note de lecture de Pascale Joncour, La Revue des livres pour enfants, n° 311, fév. 2020.


Vladimir Maïakovski (1893-1930), poète et dramaturge futuriste soviétique, auteur de textes pour enfants ? En fait, le poète a écrit neuf livres pour les enfants entre 1925 et 1929. Le Cheval de feu a été publié à Moscou en 1928, illustré par Lidia Popova (1903-1951), jeune artiste formée au sein des vkhoutemas, les ateliers supérieurs d'art et de technique fondés à Moscou en 1920. C'est cette version que nous proposent les éditions Ypsilon sous la forme d'un petit cahier souple très élégant, Harlin Quist et François Ruy-Vidal ayant publié ce texte en 1970 (Les Livres d'Harlin Quist), illustré par Flavio Cosantini, ce qui en modifie totalement la réception. L'histoire est simple, le désir d'un enfant de recevoir en cadeau un petit cheval à roulettes . Comme il manque en magasin, le père et l'enfant s'adressent directement aux artisans qui participent à la construction du jouet en une ronde de métiers. Ici texte et image fonctionnent en totale symbiose. la construction des pages y est minutieusement étudiée, l'illustration peut combiner la représentation de l'artisan avec ses outils ou l'objet qu'il produit et une vignette en bichromie qui scande la narration. L'ensemble est très vivant. On admire cet art de l'illustration russe si particulier que l'on retrouve dans l'album réédité par les éditions MeMo en 2005, Quand la poésie jonglait avec l'image, de Samuel Marchak et Vladimir Lebedev, proches de Maïakovski. Le dossier de Jean-Baptiste Para qui conclut l'album est passionnant !

Voir le site de La Revue des livres pour enfants »