14/02/2023

« La domination et la norme » Midi de la poésie autour de l’œuvre de May Ayim

Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique – Bruxelles

Mardi 14 février 2023 de 12h40 à 13h30
aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique
↝ Rue de la Régence 3, 1000 Bruxelles.
Réservations : https://fineartsmuseum.recreatex.be/

⤻ dans le cadre des Épidermes nues par Marie Darah, artiste associé·e des Midis de la poésie, cette 3ᵉ carte blanche est consacrée à blues en noir et blanc de May Ayim

Lucie Lamy est doctorante et traductrice de l’allemand. Elle co-traduit l’œuvre de May Ayim avec Jean-Philippe Rossignol et travaille à la traduction du dernier livre de Judith Schalansky. Elle termine sa thèse en histoire contemporaine au Centre Marc Bloch (Berlin) et à l’Université Paris Cité.
Jean-Philippe Rossignol est écrivain et traducteur. Il est l’auteur de Vie électrique (Gallimard) et Juan Fortuna (Bourgois). Lauréat de la bourse Cioran, il prépare un livre sur Elio Vittorini et la Sicile. Il travaille avec le collectif de design Les Presses Pondérées (Paris) et la plateforme artistique JUNCTiO (Luxembourg).
Marie Darah est un·e artiste multidisciplinaire : acteurice, auteurice, slameureuse. « Genderfluid & vegan » iel est champion·ne de Belgique et d’Europe de Slam en 2021.
Dulia Lengema est responsable de la librairie Ici sont les lions à Bruxelles, spécialisée en afrolittératures.

« An old song — ou le blues d’une intersectionnalité. Quand je pense qu’on le chante depuis… Parfois cela me glace. Mais je suis bleu·e d’un monde où l’on n’entendra plus aucune voix crier que l’injustice l’a rongée jusqu’à la corde vocale.
May Ayim, c’est l’écriture inclusive dans les 80’, c’est le métissage, c’est le souvenir qu’il y a eu un afro descendant diplômé, doctorant, en Allemagne en 1729.
May Ayim, c’est une partie de la culture ghanéenne que je découvre avec une divinité farceuse, Afrekete, intersexe, artiste du langage et des métamorphoses qui traduit les signes et les lois émises par la créatrice du monde : Mawu-Lisa. Mawu le principe féminin et Lisa le principe masculin.
May Ayim, c’est le rappel que de tout temps nous nous sommes opposé·e·s à ce qui arriva : la domination. » — Marie Darah, Épidermes nues III

Les Midis de la Poésie

21/12/2022

Fabien Ribery, « May Ayim, poétesse afro-allemande, par Lucie Lamy et Jean‑Philippe Rossignol, traducteurs », L’Intervalle, 21 décembre 2022.

L’Intervalle

Dans la sphère francophone, le nom de May Ayim, poétesse afro-allemande, est quasiment inconnu.

Il fallait le beau travail de traduction de Lucie Lamy & Jean-Philippe Rossignol, l’enthousiasme et le savoir-faire d’une éditrice de nécessité, Isabella Checcaglini (éditions Ypsilon), (…)

Lire la suite

7/12/2022

Les écrivains en hommage à Tabucchi

Institut culturel italien – Paris

Dix ans après sa disparition, l’Institut culturel italien de Paris rend hommage à Antonio Tabucchi (1943-2012). Romancier et intellectuel cosmopolite, auteur d’une trentaine de livres traduits en plus de quarante langues. Des écrivains qui l’ont connu personnellement ou à travers les pages de ses livres évoqueront à la fois l’intellectuel engagé et le narrateur.

Avec la participation de Bernard Comment, Gérard de Cortanze, Patrick Deville, Mathias Énard, Fabrice Gabriel, Maylis de Kerangal, Maurizio Serra de l’Académie française.

Lectures de Denis Podalydès de la Comédie française.

Débat animé par Paolo Grossi (Cahiers de l’Hôtel de Galliffet).
En présence de Maria José de Lancastre Tabucchi.

Informations et réservations

Soirée Tabucchi à l’IIC Parigi

6/12/2022

« Le Livre du Jazz de Langston Hughes », Jazz News, déc. 2022-janv. 2023.

Jazz News

Grâces soient rendues à l’éditeur (et Pauline Nuñez) de rendre vie à ce merveilleux petit ouvrage composé par une des plus illustres plumes de la littérature afro-américaine du siècle dernier. Illuminé par les illustrations de Cliff Roberts, très symbolique du genre, ainsi que par la très (…)

Lire la suite

6/12/2022

En librairie : Initiales magazine — « Elles sont le poème »

Librairies Initiales

Arnault Costilhes propose un panorama de femmes poètes chez Ypsilon éditeur. 7 chroniques à retrouver dans le nouveau numéro d’Initiales magazine de décembre disponible dans toutes les librairies du réseau Initiales.

Faire des livres. Pour Isabella Checcaglini, universitaire férue d’art graphique, « faire des livres, dans la pratique » s’est imposé comme une voie à suivre « pour continuer à poursuivre la recherche en littérature, mais autrement, matériellement, concrètement ». C’est donc au moment où elle achève sa thèse sur l’oeuvre de Mallarmé, en 2007, qu’elle crée sa propre maison, Ypsilon Éditeur. De cet écrivain, Le Coup de Dés sera le premier livre inscrit au catalogue, la pierre fondatrice. Quant à la ligne directrice ? S’il y en a une, elle pourrait se résumer ainsi : « Faire traduire des œuvres encore inédites en français d’auteurs et autrices marquant·e·s des littératures du XXe siècle, ressortir des œuvres oubliées, en portant une attention toute spéciale à leur édition, dans le respect du projet original de l’auteur ou de l’autrice et à la fabrication du livre instrument spirituel. » Au long de ses quinze années, une centaine de livres a vu le jour, qui dégagent une personnalité forte et unique. Il n’y a qu’à prendre en main l’un d’eux chez votre libraire. Apprécier le dessin des lettres qui composent le titre, caresser la couverture, feuilleter, et une certaine émotion s’impose. À l’évidence, chaque livre d’Ypsilon est un petit bijou d’édition, un modèle d’exigence graphique façonné par Pauline Nuñez, la « fidèle bâtisseuse, depuis les débuts ». Tous sont fabriqués — « sauf rares malheureuses exceptions » — chez le même imprimeur italien, Artegraf de Città di Castello en Ombrie, petite ville de typographes et imprimeurs depuis le XVIe siècle. Du bien bel ouvrage, on vous dit !

En guise d’invitation au catalogue, les libraires Initiales se sont plu à réunir quelques-uns des titres emblématiques d’Ypsilon, réunis sous la bannière des femmes poétesses. Pour l’éditrice, « elles sont le poème, dans le sens employé par l’essayiste Henri Meschonnic, c’est-à-dire de “transformation d’une forme de vie par une forme de langage et d’une forme de langage par une forme de vie” ». Au-delà des époques, elles ont en commun de connaître la force du langage et leur responsabilité — « puisqu’on n’écrit ni pour plaire ni pour déplaire, mais pour vivre et transformer la vie ». — A.C.

Lire le dossier complet

Initiales

2/2022 31/12/2022

Les Éternels FMR

Halle Saint-Pierre – Paris

Retrouvez-nous au salon des Éternels FMR, y seront présents plus de 100 éditeurs indépendants, décalés, alternatifs, furieux, irrévérencieux…

800 références allant de la littérature aux sciences humaines, de la photographie aux arts plastiques, de la botanique à l’astrophysique, de la bande dessinée aux carnets de voyage, interrogeant le monde, la politique, le genre, l’identité et l’histoire…

Vernissage le jeudi 8 décembre à 18h.

Halle Saint Pierre 2 rue Ronsard, 75018 Paris

Horaires et programme complet

Les Éternels FMR 2022

17/11/2022

Soirée May Ayim

Librairie L’Atelier – Paris

Rencontre avec Lucie Lamy et Jean-Philippe Rossignol à l’occasion de la parution du premier livre traduit en français (par leur soins) de la poétesse afro-allemande May Ayim — blues en noir et blanc
Lecture des poèmes par la comédienne Marie-Sohna Condé.

à 20 heures
— Librairie L’Atelier : 2bis rue du Jourdain, Paris 20e.

Recontre à la librairie L’Atelier

4/11/2022

Soirée Amelia Rosselli

Libreria Stendhal – Rome

Rencontre autour d’Amelia Rosselli avec Marie Fabre, traductrice de La libellule et Variations de guerre parus chez Ypsilon éditeur, à la librairie française de Rome.

à 19h
Libreria Stendhal
Piazza San Luigi dei Francesi 23, Rome

Soirée Amelia Rosselli

31/10/2022

Emmanuel Laugier, « Cœur élégie rouge », Le Matricule des anges, octobre 2022

Le Matricule des anges

Nouvelle traduction du seul livre de prose de l’immense poète Sandro Penna, Un peu de fièvre paru en 1974, trois ans avant la disparition, est le récit de ses amours homosexuels comme de ses errances sensuelles.

Lire la suite

29/10/2022

Agnès Giard, « Un poème de Pasolini dédié à… la “chatte” ? », Les 400 culsLibération, 29 octobre 2022.

Libération

Créatrice des éditions Ypsilon, Isabella Checcaglini vient de rééditer un poème troublant du cinéaste italien et penseur homosexuel, réflexion autour du sexe féminin.

Il y a 47 ans, Pier Paolo Pasolini se fait disloquer les os à coups de bâton sur une plage près de (…)

Lire la suite

26/10/2022

Bernard Chambaz, « Sensations italiennes — sur Un peu de fièvre de Sandro Penna », AOC, 25 oct. 2022

AOC

Les éditions Ypsilon publient une nouvelle traduction de la seule œuvre en prose du natif de Pérouse, Sandro Penna, mort en 1977. Recueil de textes qui brouille les frontières entre les genres et chante la douceur d’une Italie perdue, Un peu de fièvre rend la voix tendre de celui que (…)

Lire la suite

22/10/2022

Festival Sète-Palerme – 2e volet

Palazzo Butera – Palerme

L’écrivaine sicilienne Maria Attanasio est l’une des invitées du festival international d’art contemporain Sète-Palerme, suite à la publication chez Ypsilon de ses deux premiers livres traduits en français : Concetta et ses femmes & C’était en l’an 1698

Lecture et rencontre avec la comédienne Anna Mouglalis et l’éditrice Isabella Checcaglini, en présence de l’autrice.

Au Palazzo Butera le samedi 22 octobre à 19h.

Festival Sète-Palerme II

8/10/2022

Les Parleuses #33 : Alejandra Pizarnik par Liliane Giraudon

CIPM – Marseille

Pour en finir avec une histoire de la littérature sexiste, chaque mois, Les Parleuses, organisent une séance de bouche à oreilles pour propager le matrimoine littéraire. Chaque séance s’articule autour d’un atelier d’écriture, d’un atelier de lecture par arpentage et d’une performance inédite. Pour cette 33e séance imaginée avec le Centre international de poésie de Marseille, c’est l’autrice historique Alejandra Pizarnik qui sera mise à l’honneur par l’autrice contemporaine Liliane Giraudon, accompagnée de l’éditrice Isabella Checcaglini (Ypsilon éditeur) qui publie, entre autres, toute l’œuvre d’Alejandra Pizarnik.

14h-16h Atelier d’écriture ou Atelier de lecture par arpentage
16h30-17h30 Lecture – enregistrement de podcast

Gratuit sur réservation : steffen@cipmarseille.fr

Informations pratiques

Les Parleuses #33 : Alejandra Pizarnik par Liliane Giraudon

4/10/2022

Rencontre autour des éditions Ypsilon

La Chouette librairie – Lille

La chouette librairie vous convie à une soirée en compagnie d’Isabella Checcaglini des éditions Ypsilon. Depuis 2007, la maison d’édition s’attelle, avec un dévouement et un respect rares pour l’objet-livre, à exhumer de l’oubli de grands textes méconnus, ainsi que d’offrir pour certains d’entre eux une première traduction en français. En 15 ans, elle a su constituer un catalogue d’un éclectisme qui fait exemple, avec, en première ligne, des auteurs et autrices issus de la littérature mondiale, tels que Pier Paolo Pasolini, Antonio Tabucchi, James Baldwin, Ingeborg Bachman, et Alejandra Pizarnik. La soirée portera sur le parcours de l’éditrice, lors d’une causerie qui promet son lot de voyages dans le temps et de rencontres littéraires inattendues !

Réservation fortement conseillée au 03 20 09 79 68 ou via l’adresse courriel suivante : contact@lachouettelibrairie.com

Au plaisir de vous y retrouver !

Informations pratiques

Rencontre à la Chouette librairie

1/10/2022

Journée « désirables » à la Villa Gillet

Villa Gillet – Lyon

La fabrique du livre : savoir-faire et indépendance de 11h30 à 12h30
Table ronde avec quatre éditeurs qui partagent avec enthousiasme leur métier de passion : Isabella Checcaglini (Ypsilon éditeur), Alain Berset (éditions Héros-Limite), Chloé Pathé (Anamosa) et Benoit Laureau (éditions de l’Ogre).

Matrimoine : l’héritage des femmes de 15h30 à 16h30
Lecture de Liliane Giraudon, écrivaine sans pareil, autrice entre autres d’un portrait de la poétesse argentine Alejandra Pizarnik qui accompagne l’édition de ses Œuvres chez Ypsilon, suivie d’une conversation avec Laurence Gudin, éditrice de la maison La Baconnière, et Daphné Ticrizenis qui a dirigé la publication d’Autrices. Ces grandes effacées qui ont fait la littérature aux éditions Hors d’atteinte.
Modération : Isabella Checcaglini

Programme complet de la journée, informations et réservations

Journée Désirables à la Villa Gillet

24/09/2022

Agnès Giard, « Alejandra Pizarnik : ”Oh, j’ai embrassé tant de bites“ », Les 400 culs – Libération, 24 septembre 2022.

Les 400 culs – Libération

Disparue il y a 50 ans, la poétesse argentine était-elle vraiment une lesbienne suicidaire et « fêlée » comme le veut la légende ?

Née à Buenos Aires en 1936, fille d’immigrants juifs d’Europe centrale, Alejandra Pizarnik est souvent présentée comme une figure tragique de (…)

Lire la suite

22/2022 25/09/2022

Librairie FMR aux Bains des Pâquis

Genève

Du 22 au 25 septembre 2022 se tient aux Bains des Pâquis à Genève, le festival Poésie en Ville.
À cette occasion, sous la houlette d’Alain Berset des éditions Héros-Limite, Jean-Luc Asciano des éditions L’œil d’or monte une librairie FMR selon un principe déjà bien expérimenté chaque fin d’année à la Halle Saint Pierre de Paris : plusieurs éditeurs indépendants sont invités et représentés avec un choix de leur livres – l’Arche, la Barque, le Chemin de fer, Harpo, Héros-Limite, des Lisières, L’œil d’or, Éric Pesty, Ypsilon…

C’est ICI et

Salon au bain des paquis

16/09/2022

Festival Sète-Palerme

Chapelle du Quartier Haut – Sète

L’écrivaine sicilienne Maria Attanasio est l’une des invitées du festival international d’art contemporain Sète-Palerme, suite à la publication chez Ypsilon de ses deux premiers livres traduits en français : Concetta et ses femmes & C’était en l’an 1698

Lecture et rencontre avec la comédienne Anna Mouglalis et l’éditrice Isabella Checcaglini, en présence de l’autrice.

À la Chapelle du Quartier Haut le vendredi 16 septembre à 19h.

Programme complet du festival.

Festival Sète-Palerme I

15/09/2022

Paul Aymé, « Penna l’anonyme »

Chaque récit d’Un peu de fièvre est l’histoire d’une lumière. Car chaque récit est celui d’une apparition. Il a par conséquent sa lumière propre, indispensable au phénomène. D’ailleurs, dans ce livre, tout est lumière, « même [les] voix ». Penna est un rêveur éveillé, dont les rêves (…)

Lire la suite

9/09/2022

Une rentrée « Désirables »

Maison de la poésie – Paris

Une rentrée « Désirables », c’est la tentative de présenter sur scène quelques-uns des livres qui font l’actualité des quatorze éditeurs du collectif : Anamosa, L’Arche, Éditions la Baconnière, Éditions B42, Créaphis Éditions, Éditions Héros-Limite, Hors d’atteinte, Lux Éditeur, Éditions Macula, Éditions de l’Ogre, Le Point du Jour, Tusitala, Éditions du Typhon et Ypsilon Éditeur – Mission impossible ?

À 20h à la Maison de la poésie, Passage Molière, 157 rue Saint-Martin, 75003 Paris.

S’évader d’un orphelinat en suivant la règle du jeu, assister en direct et joystick en main à la naissance d’une nation chocolat ou se frotter aux théories toxiques du complot, descendre au fond de la nuit s’éblouir de la beauté queer, fluide et mouvante comme le fut et éternellement le sera Isadora filmée dansant devant la mer, être une jeune femme en 1938 à Amsterdam et, à l’heure du plus grand danger, aimer une jeune femme juive, avant que Hambourg ne s’effondre sous les bombes, dans les représailles inouïes orchestrées d’Angleterre où jamais Churchill ne manquera de fêter Noël, tandis qu’à Turin de jeunes intellectuels érigent la littérature en arme suprême contre le fascisme, dans une Italie malgré tout merveilleuse, chantée par Sandro Penna et mille fois évoquée par Pasolini, sur la mort de qui il faudra bien s’interroger encore, et puis aller photographier en prison en veillant à faire mentir l’analogie admise du cadre et de l’enfermement et procéder sans fin, par dépliement, à l’exégèse d’une sentence de mort : « on – ne peut pas – accueillir – toute – la misère du monde ».

Lecture par Marie-Sohna Condé, Benoît Di Marco, Nelson Rafaell Madel, Natacha Mendès & Anne Steffens

Une soirée conçue par Jean Torrent

Informations et réservations ici

Événement Facebook : fb.me/e/Am8IQtKLD

–––
« Les désirables » est un collectif de libraires et d’éditeurs francophones indépendants qui souhaitent donner une nouvelle vie, par des lectures, des rencontres, des festivals, à leurs ouvrages parus après mars 2020.

Une rentrée « Désirables »